Association de la protection des animaux

L’accueil d’un cheval est infiniment plus contraignant, vous vous en doutez, que celui de plusieurs chiens ou chats : l’espace en pâture, le local adéquat pour l’abriter des intempéries. (Une bonne écurie ne s’improvise pas)
La nourriture, les frais vétérinaires et du Maréchal- Ferrant, tout cela est extrêmement coûteux et plus encore lorsque l’animal, comme c’est souvent le cas, a été délaissé voire maltraité.

Les associations qui se donnent comme objectif de recueillir et soulager ces merveilleux animaux doivent faire face, seules, à ces multiples dépenses.

Par le biais du site, de sauver de l’abattoir ou de financer les frais médicaux, l’accueil ou l’entretien d’équidés martyrs, et ce,  par le biais de notre site.

Ils ont été solidaires de l’homme par le travail : dans les clubs équestres, en faisant gagner des millions à leurs propriétaires au travers des courses,  et aussi en étant une aide précieuse pour les handicapés.
Qu’en est-il des remerciements qui leur sont dus quand ils deviennent « inutiles » ?
Abattoir, abandon total et parfois aussi coups et blessures !!