Comment bien choisir sa cage de transport pour chat ?

Bien choisir sa cage de transport pour chat

Si vous souhaitez vous déplacer en compagnie de votre chat, offrez-lui la cage de transport qui lui correspond au mieux. Parmi un large choix possible sur le marché, cela peut parfois paraître difficile. Pour vous aider à vous y retrouver, ces critères s’avèrent essentiels.

Le matériau, un critère déterminant

Pour offrir les meilleures conditions à votre compagnon pendant son déplacement, le choix de la caisse de transport s’avère inéluctable. En ce sens, la cage en plastique reste l’idéal face aux chats agités et stressés. En effet, il est parfaitement possible que votre compagnon fasse ses besoins à cause du stress du voyage. Dans cette optique, la cage sera plus facile à laver par rapport à une autre en osier ou en tissu. Attention toutefois à bien respecter les différentes normes édictées si vous voyagez en avion. Si le chat ne peut pas voyager en cabine et doit partir en soute, une cage pour chat en avion IATA sera obligatoire. Cela permettra notamment d’assurer la sécurité à la fois du chat et des passagers durant le trajet. Autrement dit, votre cage de transport pour chat en avion devra être en plastique rigide ou en fibre de verre. Dans le cas contraire, votre animal de compagnie pourra être refusé à bord de l’avion. C’est pourquoi il est toujours nécessaire de se renseigner au préalable auprès de votre compagnie pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Choisir la bonne taille

Pour votre cage IATA pour chat, la taille représente également un critère important lors de votre achat. Avant de vous prononcer sur un modèle quelconque, assurez-vous de bien connaître les différentes mesures correspondant à votre chat. Pour ce faire, vous devrez prendre les mesures du bout du nez à la base de la queue, du sol jusqu’au coude, etc. Cependant, vous avez aussi la possibilité de vous fier à une estimation. En règle générale, la caisse de transport doit faire au moins une fois et demie la taille de l’animal. Une caisse de 32 × 32× 48 cm conviendra par exemple à un chat de moins de 5 kg. Cela lui permet de profiter d’un espace suffisant pour se lever, se retourner, et même s’étirer sans risquer de se faire renverser. En outre, cela vous épargnera le défi d’asseoir l’animal dans sa cage de transport. En effet, peu de chats y entrent de bon gré. Néanmoins, évitez de prendre une caisse trop grande même si cela paraît à première vue plus confortable. Le chat risquerait en effet de glisser pendant le voyage et cela pourrait l’exposer davantage au stress.

Prendre en compte l’aération

De manière générale, les chats associent les cages à une visite chez le vétérinaire qui l’attend au terme du déplacement. C’est pourquoi ils présentent un certain niveau de stress à la vue de ces outils. Parfois, celui-ci peut se manifester par des halètements qui font augmenter ses besoins en oxygène par rapport à une respiration calme. C’est pourquoi la cage de transport pour chat IATA requiert une aération assez importante. Cela lui permet de ne pas souffrir de la chaleur dans la soute et de ne pas s’agiter durant le déplacement. Selon la réglementation de l’IATA sur le transport des animaux vivants, les aérations doivent être disposées au moins sur trois côtés. Quant aux dimensions, elles doivent être suffisamment petites afin d’empêcher votre compagnon d’y introduire ses pattes. Les aérations doivent présenter une ouverture de 25 × 25 mm tout au plus. Pour certifier la conformité de votre cage pour chat en avion IATA, n’hésitez pas à entrer en contact avec la compagnie aérienne de votre choix. Elle est en effet la seule agréée pour cet exercice.