Comment savoir si mon chien est malade ?

C’est avec des signes particuliers ou à travers un changement d’attitude que votre chien va dévoiler ce qu’il ne peut pas dire avec des mots. Habituellement, ces symptômes indiquent la présence d’une maladie ou d’une souffrance. Apprenez à les connaître, tout comme les bons réflexes à adopter grâce à des conseils vétérinaires.

Votre animal domestique a-t-il changé d’attitude ?

Vous devrez vous inquiéter si votre animal de compagnie est affaibli, reste caché dans un coin ou couine. Il peut, dans ces cas, avoir une maladie. Si, en plus, il se montre étonnamment posé, vous devrez vous dire que quelque chose ne tourne pas rond. Et si, généralement gentil, il devient particulièrement agité, montre de l’agressivité lorsque vous touchez l’endroit sensible, vous devrez recourir à des conseils vétérinaires qui vous aideront à connaître ce qu’il a. Parmi les changements d’attitude, il y a aussi le fait de ne pas vous faire la tête en vous voyant arriver, le fait de bouder sa gamelle ou de ne pas avoir envie de manger quoi que ce soit pendant une journée entière, le fait d’uriner dans la maison (sachant qu’il est généralement propre) ou encore la constipation. Tout cela est anormal.

Quels sont les symptômes cliniques bons à savoir ?

Dans une journée, votre animal domestique a-t-il de la diarrhée ou des vomissements répétés ? Dans ces cas, il peut avoir des vers digestifs, une maladie gastro-intestinale ou une quelconque infection bactérienne. Et si dans ses vomissements, vous trouvez du sang, cela peut être un signe de la présence d’un corps étranger (un petit joué d’enfant ingurgité, un os aigu…) dans son estomac ou d’ulcères gastriques. Trouver du sang dans ses selles indique l’accablement ou la fatigue. En cas de léthargie anormale, le chien peut souffrir d’une maladie de cœur, à moins que vous ayez eu une très longue balade. Un fréquent besoin d’uriner ou une soif outrée annoncent la présence d’une maladie rénale (si les mictions sont nombreuses), hépatique ou d’un diabète.

Les bons réflexes à adopter

Sans attendre, vous pourrez faire bénéficier à votre animal domestique de premiers soins, comme un bandage. Sachez qu’il existe des formations de premiers secours. Vous pourrez les suivre pour savoir les bons réflexes à adopter, en cas de souci. En outre, les conseils vétérinaires et remèdes que vous recevez et connaissez, faites-en bon usage. Cela permettra à votre chien d’être en forme en toutes circonstances. Par ailleurs, lorsque vous le manipulez, faites-le minutieusement, doucement et prudemment. Comme un chien malade peut, par réflexe douloureux, mordre, n’ayez pas peur car il peut absolument ressentir votre angoisse ou votre stress. Afin de ne pas l’affoler, restez zen. Utilisez des gestes sûrs, sans le rabrouer. En effet, il a besoin de percevoir votre assurance. Faites-lui alors comprendre que c’est pour son bien que vous agissez.