5 conseils pour empêcher les chats de s’introduire par la porte

Un accès non contrôlé ou non-familier présente de nombreux dangers. La circulation routière, les chiens ou les animaux sauvages à l’instinct de chasse, peut-être même les détracteurs de chats dans le voisinage. Les chats qui ne sont normalement pas des amateurs de plein air ou qui sont nouveaux dans le domaine, même les nez poilus qui ne connaissent que les zones extérieures sécurisées de leur propre jardin, peuvent être dépassés par les nombreux nouveaux stimuli du monde extérieur, agir de manière irréfléchie ou s’éloigner trop loin de chez eux dans le feu de l’action. Grâce aux conseils suivants, vous pouvez éviter que votre chat ne s’enfuie à la première occasion.

Créer un lieu favori loin de la porte

Essayez de convaincre votre chat qu’il est beaucoup plus gentil à l’intérieur qu’à l’extérieur. Installez-lui un endroit favori avec un super grattoir, une vue imprenable par la fenêtre ou d’autres possibilités d’escalade et de surveillance. Fournissez-lui une gamme de jouets intelligents et de puzzles alimentaires loin de la porte d’entrée afin qu’elle puisse s’occuper pendant votre absence.

Saluez et dites adieu à votre nez poilu uniquement à cet endroit, rendez-le encore plus attrayant avec des gâteries délicieuses, alors le monde extérieur ne vous semblera plus aussi irrésistible comparé à vos propres quatre murs. Conseil : si vous voulez garder vos chats à l’intérieur, il est conseillé d’adopter au moins deux chats ensemble. Ainsi, les animaux peuvent se divertir et s’amuser entre eux lorsque vous n’êtes pas à la maison.

Rendre la porte d’entrée inintéressante pour les chats

Tout en rendant l’intérieur plus attrayant, vous pouvez aussi rendre la porte d’entrée moins intéressante. Vous augmentez ainsi vos chances que vos chats ne pensent même pas à s’évader. Lorsque votre nez poilu s’approche de la porte d’entrée, ignorez-le jusqu’à ce que l’effrontée artiste de l’évasion s’assoie calmement à son endroit préféré. Elle y recevra sa récompense et pourra vous saluer ou vous dire au revoir.

Plus l’entrée est ennuyeuse pour vos chats, mieux c’est. Les jouets pour chats, la nourriture ou les objets qui pourraient les rendre curieux sont à garder loin de la porte. Il est préférable de ne saluer les invités que lorsqu’ils se trouvent dans la salle de séjour et non pas déjà dans le hall. Si l’entrée est aussi vide que possible et que rien ne s’y passe jamais, avec un peu de chance, votre chat se tiendra à l’écart tout seul.

Le système de sas peut empêcher l’évasion

Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez introduire une sorte de système de verrouillage. La solution la plus pratique est de pouvoir sortir par une pièce qui peut être séparée du reste de l’espace de vie, comme le garage, un porche ou une pièce de rangement. Ensuite, vous passez d’abord par la porte qui sépare le salon de la chambre, vous la fermez et vous sortez par l’autre porte.

Ceux qui n’ont pas cette possibilité parce que l’appartement est trop petit ou que la maison n’a ni porche ni débarras peuvent improviser. Une barrière pour bébés dans le couloir offre au moins une certaine protection, mais les chats peuvent facilement sauter par-dessus s’ils le souhaitent. Un écran est plus haut et peut suffire à empêcher vos pattes de velours d’éclater.

Prévenir la fuite par la dissuasion

Vous ne devez utiliser cette méthode qu’en cas d’urgence, car elle peut rapidement se retourner contre vous, le flacon pulvérisateur d’eau. L’objectif est que votre chat associe la porte d’entrée à un stimulus désagréable et évite donc cette zone à l’avenir. Pour ce faire, gardez un vaporisateur d’eau à l’extérieur, juste devant la porte. Lorsque vous sortez et avant de rentrer, ouvrez la porte d’entrée par un petit trou pour que votre artiste de l’évasion ne puisse pas vous voir ou se faufiler à travers. Ensuite, vaporisez votre nez poilu sur votre poitrine, jamais sur votre visage, afin qu’il se rétracte.

Ainsi, votre patte de velours pense qu’elle recevra toujours une giclée d’eau dès qu’elle s’approchera de la porte et la laisse finalement rester ainsi. Toute personne qui partage le ménage avec vous devrait faire de même. Le chat doit être constamment éclaboussé d’eau chaque fois qu’il s’approche de la porte, sinon il ne peut pas faire le lien. Il est important qu’elle n’associe pas le stimulus désagréable à vous ou à une autre personne, mais seulement à la porte et à la zone d’entrée.

En cas de tentatives d’évasion réussies : faire stériliser et ébrécher le chat

Malheureusement, on ne peut jamais exclure complètement que l’évasion réussisse un jour. Les gens sont parfois négligents ou ont des pensées ailleurs et les chats sont intelligents, silencieux et rapides. Dans ce cas, il est important que vous ayez également des chats d’intérieur stérilisés et ébréchés. Un chat castré est également moins désireux de sortir, car il ne se met pas en chaleur et part à la recherche d’un mâle puissant, ou bien les mâles castrés ne vont pas à l’exposition nuptiale et suivent les lamentations des dames en chaleur.

Une micropuce aide les chercheurs honnêtes à identifier votre fugueuse et à l’assigner à son domicile. Un tatouage est également utile pour qu’elle ne soit pas confondue avec un animal errant cela peut être vu de l’extérieur et la puce doit d’abord être vérifiée au refuge ou chez le vétérinaire.