La nutrition et l’alimentation des lapins

La meilleure nourriture pour les lapins se trouve sur une prairie fraîche et juteuse avec de nombreuses herbes sauvages différentes. Le régime alimentaire des lapins à longues oreilles est purement végétalien, ce qui signifie qu’ils ne mangent que des plantes. Les conseils suivants vous indiqueront ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous nourrissez des lapins.

“Om-nom-nom, est-ce que c’est savoureux”, trouve ce lapin sur la prairie verte 

Lorsqu’il s’agit de choisir le bon régime alimentaire pour les lapins, les parents sauvages des Mümmelnasen apprivoisés sont le meilleur modèle. Leur nourriture se compose d’herbe verte, de diverses herbes sauvages, de brindilles et d’autres plantes que l’on trouve dans les prairies et les buissons. Les trémies n’ont pas besoin d’autant de grains, car ils contiennent généralement trop d’amidon. Les produits animaux qui contiennent du lait ou des œufs, comme les gouttes de yaourt, ne conviennent pas aux lapins !

Une sélection variée est importante pour l’alimentation des lapins

Les lapins sauvages mangent de petites quantités d’aliments verts tout au long de la journée. Pour que leurs besoins nutritionnels soient correctement couverts, ils font en sorte que leur alimentation soit très variée et choisissent ce qui est bon pour eux. Les lapins apprivoisés préfèrent, également, cette forme de nutrition, où ils peuvent se servir à volonté dans un grand choix d’aliments frais. Cette méthode d’alimentation est appelée “ad libitum” – c’est-à-dire “à volonté” en latin – et doit être composée de cinq groupes d’aliments :

● Vert de prairie (herbes, herbes sauvages comme le pissenlit etc. Attention ! l’ail des ours est toxique !)

● Fourrage vert (vert de carottes, chou-rave, radis etc. ainsi que des herbes de cuisine)

● Foin (vert de prairie séché)

● Légumes, en particulier les légumes à feuilles (salade etc..)

● Branches, y compris les feuilles des buissons et des arbres

De temps en temps, environ une fois par semaine, vous pouvez, aussi, offrir à votre lapin nain un concombre pelé ou des morceaux de paprika lavés. Les fruits de cette taille sont aussi généralement populaires, surtout les pommes, mais parfois les baies. Les fruits contiennent une quantité relativement élevée de sucre, de sorte qu’ils ne sont pas recommandés pour l’alimentation quotidienne. De plus, les lapins ont besoin de suffisamment d’eau douce. Les petits bols d’eau sont idéaux, car les nez poilus sont habitués à boire dans les ruisseaux et autres plans d’eau ou flaques dans la nature. Changez l’eau plusieurs fois par jour pour qu’elle soit toujours fraîche. 

Le mieux serait de faire courir vos lapins dans votre jardin au printemps, en été et au début de l’automne afin qu’ils puissent profiter de la verdure fraîche à la source. Vous pouvez, aussi, choisir une sélection colorée d’herbes, de plantes sauvages, de brindilles et de feuilles à l’extérieur et les offrir à vos munchkins. Les animaux ont, également, besoin d’un foin frais, propre et de qualité, à leur disposition 24 heures sur 24, aussi bien dans un râtelier à foin que sur le sol de la grange. À condition qu’ils ne soient pas trop flétris, vous pouvez demander si vous pouvez l’emporter avec vous pour vos animaux de compagnie. Conseil : par précaution, rincez le vert avant de le nourrir et mettez-le dans un vase d’eau. Il sera plus juteux plus tard. Vous pouvez, également, compléter votre alimentation avec des herbes telles que le basilic, le persil, la mélisse ou la menthe.

Nourrir les lapins en hiver

En hiver, l’approvisionnement en verdure des prairies est naturellement très limité. Il est alors particulièrement important de donner du foin frais de bonne qualité. En outre, il existe des herbes dites sèches, qui sont, également, un bon substitut au vert des prairies pendant la saison froide. En outre, les graines de tournesol sans peau et les autres graines et semences peuvent être données avec modération. Ils sont très riches en calories en raison de leur teneur en matières grasses, alors n’en faites pas trop. Comme les lapins nains absorbent moins d’eau par leur nourriture, vous devrez peut-être changer l’eau du bol encore plus souvent. Les légumes à feuilles et les herbes de cuisine ainsi que les fruits et autres légumes sont toujours disponibles en hiver, mais ils ne doivent pas remplacer les légumes verts des prés séchés. Les herbes séchées ne sont pas les mêmes que le fourrage séché, qui est disponible dans les magasins sous forme de mélange prêt à l’emploi. De nombreux experts déconseillent l’utilisation de nourriture sèche prête à l’emploi, car la composition des nutriments est défavorable aux parents des lapins.