Comment préparer un voyage avec un chien ?

Voler avec son propre chien signifie beaucoup de stress pour ses amis à quatre pattes et son maître.

L’avion n’est donc pas nécessairement recommandé comme moyen de transport pour un voyage. Avec une préparation bien planifiée, quelques heures de vol peuvent néanmoins être bien survécues.

Un voyage en avion est désagréable pour tout chien.

Des bruits inhabituels, un environnement étrange et le fait d’être seul effraient beaucoup d’amis à quatre pattes.

C’est pourquoi, une préparation minutieusement planifiée pour le vol avec chien est nécessaire de toute urgence lorsqu’il s’agit du bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Voler avec un chien : préparer le voyage

La plupart des compagnies aériennes exigent que vous donniez un préavis de 24 heures avant de prendre un vol avec votre compagnon.

L’endroit où se trouve votre chien dans l’avion dépend de sa taille et de son poids.

Les petits animaux jusqu’à cinq kilos, parfois plus, peuvent généralement être transportés dans la cabine des passagers, les directives de la compagnie aérienne en décident ici.

Toutefois, le chien doit rester dans une caisse de transport pendant tout le vol, qui ne peut pas être plus grande que le bagage à main autorisé.

Malheureusement, les grands chiens ne sont généralement pas autorisés dans la cabine des passagers.

Des exceptions peuvent être faites pour les chiens d’assistance. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans le guide “Règles et directives pour les chiens dans l’avion”.

Veillez à ce que votre chien ne mange rien dans les heures précédant le départ.

Cela permettra d’éviter de vomir dans l’avion. Vous devez également lui faire faire un bon entraînement peu avant le voyage, de préférence en l’emmenant faire une longue promenade.

Idéalement, il devrait pouvoir se soulager à nouveau afin de ne pas ressentir l’envie d’uriner pendant le vol.

Rendre la boîte de transport attrayante pour le chien

Les animaux de grande taille doivent être transportés dans la cale.

C’est pourquoi, vous devez surtout veiller, lors de l’achat de boîtes de transport, à ce que votre quadrupède puisse y reposer confortablement.

Plus votre compagnon est habitué à manipuler la boîte de transport avant le départ, moins votre chien sera stressé.

Vous devez absolument faire découvrir la boîte à votre compagnon à quatre pattes et l’habituer à la manipuler.

Pour le vol, placez des objets familiers dans la boîte, comme la couverture de votre chien, votre jouet préféré ou quelque chose qui sent bon, cela a un effet calmant.

Comportement dans l’avion : conseils pour voler avec un chien

Si le billet est réservé, votre meilleur ami peut déjà partir pour un long voyage.

Si le vol est plus long, la nourriture sèche est un bon choix pour la consommation.

Une fois le vol terminé, renseignez-vous sur le nom du point d’émission et sur son emplacement dans le bâtiment de l’aéroport.

Ne laissez votre meilleur ami seul que le temps nécessaire et emportez tous les documents importants avec vous.

Alors, rien ne s’opposera à des vacances insouciantes au loin.

Tranquillisants pour le vol : Oui ou non ?

Voler avec un chien peut être très stressant pour ce dernier.

Certains propriétaires de chiens prennent donc des tranquillisants pour rendre le voyage plus supportable pour leur chien.

Ceux-ci doivent avoir été recommandés par un vétérinaire.

Toutefois, il existe un désaccord général sur ce sujet et la plupart des vétérinaires le déconseillent, ce qui est également exact.

Ces produits peuvent provoquer des effets secondaires extrêmes et nuire à la santé de votre chien.

Par exemple, si un animal dans la cale se débat avec un collapsus circulatoire, cela peut entraîner un traumatisme.

Parlez de cette question à votre vétérinaire.

Les choses à prévoir avant de voyager en avion avec un chien

Quand vous réservez votre vol, vérifiez que la compagnie sait que vous souhaitez emmener votre chien avec vous : Vous serez ainsi conseillé.

Prenez connaissance des règlements de la compagnie aérienne.

Par exemple, attendez-vous à ne pas pouvoir voir votre chien pendant le voyage car il ne sera pas en cabine avec vous. Voici comment vous préparer avant le décollage.

Cage de transport du chiot

La cage de transport devra satisfaire aux règlements aériens ; assurez-vous que vous avez choisi la bonne.

Il serait pénible de devoir vous dépêcher d’en trouver une autre à la dernière minute !

Habituez votre chien à la cage bien avant le vol afin de limiter son stress le jour J.

Installez-la dans son environnement habituel, avec un bon couchage et des friandises à l’intérieur, pour qu’il trouve plaisant d’y rester.

Bols de nourriture et d’eau

Equipez la cage de bols pour la nourriture et l’eau qui puissent être fixés à l’avant de la cage ; ils risqueront moins de se renverser et ils seront plus faciles à remplir par l’extérieur.

Plus tôt vous les installez, mieux c’est.

Vérifier votre accinations

Consultez votre vétérinaire au moins 7 à 8 mois avant le voyage, car le pays que vous visiterez a peut-être des exigences spécifiques en matière de vaccinations ou de certificats sanitaires.

Certificat de bonne santé

Certains pays exigent un certificat de bonne santé datant de 24 à 48 heures avant le départ du chien.

Si tel est le cas, prenez rendez-vous à l’avance chez le vétérinaire pour éviter un stress de dernière minute !

Le jour de prendre l’avion avec son chien : liste de vérification avant le vol

Fixez une étiquette au collier de votre chien

Avant l’embarquement, fixez une petite étiquette de bagage au collier de votre chien, avec l’adresse de votre lieu de séjour temporaire à destination, au cas où vous seriez séparés accidentellement.

Vérifiez les informations du billet de chien

Assurez-vous que les informations écrites sur le billet de votre chien correspondent exactement aux informations sur le vôtre.

Il ne faudrait pas que vous vous retrouviez dans des endroits différents !

Vérifiez toutes les étiquettes

Inspectez chaque étiquette placée sur la cage de votre chien avant l’embarquement dans l’avion : Vérifiez les informations relatives à votre chien et à votre vol sont bien présentes.

Nourriture et eau

Prévoyez de la nourriture et de l’eau pour votre animal. Cela paraît évident mais un oubli pourrait être lourd de conséquences.

 Un chien peut avoir très soif pendant le vol.

Inclure un planning d’alimentation

Indiquez un plan de rationnement pour une période de 24 heures, ainsi que toute autre information utile au transporteur aérien, au cas où votre animal n’arriverait pas à la destination finale prévue.

Laissez votre chien à jeun quelques heures avant le vol

Arrivez à l’aéroport à l’heure, en ayant fait manger votre chien plus tôt dans la journée, l’avoir sorti et vous être assuré qu’il s’est soulagé pour qu’il se sente bien.

Il faut limiter le stress au minimum !

Lorsque vous planifiez votre voyage avec votre chien, prévoyez de ne pas lui donner à manger pendant 2 à 4 heures avant le vol afin d’éviter le mal des transports.

Ainsi, une fois que vous mettez votre chien dans l’avion et que le voyage commence, il ne devrait pas être malade.

Conseils pratiques pour voyager en avion avec un chien

Calmez un chiot stressé

Si vous pensez que votre chien sera très stressé par le voyage, parlez-en à votre vétérinaire.

Il pourra vous donner des conseils pour que votre chien reste calme.

Une sédation est envisageable mais certains médicaments perturbent la capacité de thermorégulation des chiens ; à terme, ils peuvent aggraver l’agitation.

Votre vétérinaire vous dira plus.

Si une sédation est envisagée avant le voyage, testez le protocole avant le jour J pour vous assurez que votre chien ne présentera pas d’effets indésirables.

Tenez compte des interdictions

Il n’est pas conseillé (et cela peut être interdit) de faire voyager en avion un chiot de moins de 3 mois, un chien âgé ou malade, ainsi qu’une chienne gestante.

Réfléchissez à la façon dont il pourrait réagir une fois embarqué dans l’avion.

Sachez aussi que les chiens ne sont pas autorisés sur tous les vols, si bien que vous pourriez devoir prendre un vol différent de celui de votre chien.

Vérifiez les polices d’assurance

Lisez bien les clauses du contrat relatives au voyage de votre chien avant le vol et enregistrez tous les échanges avec la compagnie.

Mieux vaut mieux prévenir que guérir lorsque qu’il s’agit du bien-être de votre compagnon.

Faites un plan de vol simple

Simplifiez le voyage de votre chien au maximum.

Essayez de le faire voyager sur un vol direct plutôt que de l’obliger à passer d’un avion à l’autre, ce qui n’est pas drôle même pour les passagers humains !

Regardez l’heure d’arrivée du vol et tâchez d’éviter d’atterrir un moment très chaud ou très froid de la journée.

Votre chien devra s’habituer à un nouveau climat mais limitez son stress à l’arrivée.

Cages séparées

Si vous avez plus d’un chien à faire voyager, faites-les voyager de préférence dans des cages séparées (ce qui peut être exigé par le transporteur de toute façon).

Même des chiens qui se connaissent bien peuvent s’exciter pendant un long voyage.

Dans tous les cas, même si votre chien est en bonne santé, contactez votre vétérinaire avant de partir.

Certains pays exigent des vaccinations, des contrôles sanitaires ou des certificats particuliers pour autoriser votre chien à entrer sur le territoire !