Jours de chien : bien dormir malgré la chaleur de l’été

Un sommeil réparateur dans la chaleur ? Pour beaucoup, les températures élevées en été sont un problème nocturne. Pour mieux s’endormir ou même pour dormir toute la nuit, il faut examiner ce qui influence le sommeil et constitue une condition préalable à une nuit reposante. Parmi les éléments importants pour un sommeil réparateur, il y a la température de votre chambre, le lit lui-même et le fait que votre estomac soit trop plein ou trop vide. L’alcool vous fera d’abord dormir, mais il vous donnera des rêves agités et vous réveillera souvent plus tôt. Voici des conseils pour vous aider à bien dormir malgré la chaleur.

Température de la chambre à coucher

Normalement, la température du corps baisse d’environ un degré le soir. Cela n’est pas possible lorsqu’il fait très chaud dans la chambre. Le corps réagit donc à la transpiration pour mieux se refroidir. Les problèmes surviennent au plus tard à une température ambiante de 24 °C. Cependant, les draps humides ne sont pas vraiment une bonne aide pour s’endormir. Que faire alors ?

L’aération est la première mesure contre une chambre trop chaude. Un résultat satisfaisant est obtenu en laissant entrer beaucoup d’air frais dans la chambre le matin après le lever et le soir avant de se coucher avec les fenêtres grandes ouvertes. Vous pouvez peut-être aussi souffler de l’air frais dans d’autres pièces dont les portes et les fenêtres sont ouvertes. Dix minutes suffisent dans chaque cas.

Après avoir aéré la pièce le matin, vous devez l’assombrir avec des volets roulants ou des rideaux, afin que la pièce ne soit pas inutilement chauffée par les rayons du soleil jusqu’au soir. Les stores extérieurs sont les mieux adaptés pour éviter la chaleur. Peut-être avez-vous une pièce particulièrement fraîche dans votre appartement que vous pouvez convertir en chambre à coucher pendant la saison extrêmement chaude ?

Prendre une douche ou un bain avant de dormir

On ressent souvent le besoin d’évacuer la sueur et la poussière de la rue par une douche froide. Mais ce n’est pas un moyen approprié pour mieux s’endormir dans la chaleur, au contraire ! Le froid provoque une contraction des vaisseaux sanguins de la peau, le corps est moins capable de dissiper la chaleur et doit transpirer plus tard au lit.

À l’inverse, une douche chaude provoque une vasodilatation et, au final, on se sent plus frais. Avant de se coucher, il est donc conseillé de prendre une douche tiède (les pores sont ouverts et la chaleur accumulée de la journée peut s’échapper) ou un bain de 10 à 15 minutes à environ 36 à 38 °C, il ne doit pas être plus chaud.

Ceux qui le tolèrent peuvent également ajouter des additifs pour le bain à base de camomille, de lavande, de valériane ou de mélisse. Les huiles essentielles soutiennent l’effet calmant de l’eau tiède.

Équipement anti-chaleur pour le lit

Les tissus épais bloquent l’échange d’air et préservent la chaleur du corps. C’est pourquoi la devise d’une chemise de nuit ou d’une couette est la suivante : plus elle est légère et absorbante, mieux c’est. Pour les nuits chaudes, il est recommandé d’utiliser une literie en lin ou en soie naturelle. Ce dernier a un effet rafraîchissant agréable sur la peau. Par temps très chaud, vous pouvez même laisser la couette de côté, le drap est suffisant.

Pour des raisons d’hygiène, il n’est pas forcément recommandé de se passer de tous les vêtements au lit, car la nuit, le corps sécrète jusqu’à un demi-litre de liquide. Les vêtements légers en coton peuvent bien absorber la sueur et sont donc plus adaptés.

Une astuce du Sud : mettez les couvertures, les draps et les oreillers au congélateur ou au réfrigérateur jusqu’à l’heure du coucher. Un pur rafraîchissement !

Nourriture et boissons chaudes

Au plus tard trois heures avant d’aller au lit, vous ne devez rien manger qui soit lourd dans l’estomac, c’est-à-dire aucun aliment trop gras ou trop riche en glucides. Le lait convient comme repas léger de nuit, car il restitue de nombreux minéraux que vous avez perdus pendant la journée. Enrichissez-le avec une banane écrasée car il contient également du tryptophane, qui augmente le taux de sérotonine de l’organisme et a donc un effet anti-tension. Les amandes et la cannelle favorisent la production de l’hormone du sommeil, la mélatonine.

Même s’il est important de boire à haute température : Ne pas boire de grandes quantités de liquides après 19 heures. L’envie accrue d’uriner déclenche des réveils fréquents pendant la nuit et peut donc entraîner des problèmes de sommeil pendant la nuit. Il est préférable d’assurer un apport en liquide suffisant lors des journées chaudes.

Ne restez pas longtemps sans sommeil

Si vous êtes encore bien éveillé au lit après 20 à 30 minutes, vous devriez vous lever et faire autre chose qui ne soit pas pénible (comme écouter de la musique relaxante). Ne retournez pas au lit tant qu’une nouvelle fatigue ne s’est pas installée.

Les somnifères ne doivent être pris que dans des situations exceptionnelles et seulement temporairement. Ils confondent souvent les phases de sommeil normales. De plus, le corps s’habitue rapidement aux aides au sommeil et ne peut plus s’en passer.

Ce que vous pouvez prendre sans risque, ce sont des tisanes pour vous calmer ou vous endormir, par exemple avec de la mélisse, de la valériane, du houblon ou de la lavande. Une autre possibilité sont les gouttes de valériane ou un mélange d’extraits de valériane et de houblon.