Voyage en ferry avec le chien : Conseils pour les vacances

Si vous prévoyez une plus longue traversée en ferry, vous pouvez facilement l’emmener avec vous sur de nombreuses compagnies maritimes. Cependant, vous devez commencer à préparer le voyage à temps.

Si vous souhaitez emmener votre chien sur un ferry, assurez-vous de consulter les directives de transport des animaux de la compagnie de ferry que vous avez choisie. Certaines exigent que votre chien reste dans la voiture ou porte une muselière sur le pont, par exemple, tandis que d’autres compagnies maritimes proposent des cabines spéciales pour animaux de compagnie et n’imposent aucune autre restriction. Des toilettes extérieures pour chiens sont indispensables, surtout lors de longs voyages, de nombreuses entreprises proposent désormais cette possibilité.

Confort sur le ferry

S’il y a des cabines pour animaux sur le ferry de votre choix, vous devez les réserver longtemps à l’avance, car le contingent disponible est, généralement, limité. Surtout si le voyage vers vos vacances est plus long, vous ne devez pas vous passer d’une cabine. Le séjour à bord sera beaucoup plus détendu et votre chien pourra, également, se reposer entre les deux. Vous devez, aussi, apporter la couverture préférée de votre ami à quatre pattes et un bol d’eau, car il peut parfois faire assez chaud dans la cabine.

Votre chien est-il en état de naviguer ?

Il faut, également, tenir compte de la houle. Alors que sur les grands car-ferries, le mouvement des vagues est à peine perceptible et qu’une traversée est plus comparable à un voyage en voiture, elle peut être plus désagréable à bord des ferries dits rapides. Demandez-vous donc à l’avance si votre chien sera en mesure de faire face au voyage. S’il peut, également, bien tolérer les trajets en train et en voiture, il n’aura généralement aucun problème sur un ferry. Un conseil : ne nourrissez pas votre compagnon à quatre pattes directement avant l’embarquement, s’il doit absolument manger quelque chose, alors seulement une petite portion.

Chien en bateau : les premières fois

Avant de voyager avec son chien en bateau pour court ou long trajet, organisez une ou plusieurs petites virées sur l’eau. Observez, par exemple, lors d’un petit voyage sur un lac, une rivière ou une traversée en ferry, si votre chien se montre détendu en bateau ou si son comportement évolue. La plupart du temps, emmener son chien en bateau ne pose pas de problème, mais un faible pourcentage de chiens ne supporte pas ce moyen de transport et a le mal de mer.

Plus le bateau est petit, plus les trajets en bateau seront difficiles à supporter pour ces chiens, auxquels il faudrait épargner le plus possible les voyages en mer. Dans ce cas, ne nourrissez pas votre chien dans les heures avant de prendre le bateau. En guise de préparation, vous pouvez, également, l’exercer à monter différents escaliers, qui peuvent être compliqués à gravir pour certains chiens. Utilisez, aussi, des passerelles de bateau libre d’accès pour lui permettre de s’habituer à un fond bancal.

Sur une péniche avec son chien

Vous souhaitez partir avec votre chien en vacances sur une péniche ? Les chiens apprécient cette façon confortable de voyager, sans compter que ceux qui adorent nager auront l’occasion de se faire plaisir. Naturellement, il faudra, aussi, pouvoir promener votre compagnon sur la terre ferme afin qu’il puisse se dépenser et faire ses besoins. Entraîner votre chien à faire ses besoins à un endroit fixe sur le pont peut être pratique.

Chien en bateau : aviron et voile

Certains chiens prennent, aussi, du plaisir à accompagner leur maître pendant les virées en aviron ou en voile. Le fond bancal peut être déstabilisant pendant les premières minutes, mais une fois habitué, votre chien s’amusera avec toutes ces vagues. En balade, lorsque le gilet de sauvetage est nécessaire pour vous, vous devriez, également, en équiper votre chien, pour sa sécurité. De plus, si votre compagnon de voyage sait bien nager, il faut qu’il puisse revenir lorsque vous l’appelez. Entraînez-le bien avant. Naturellement, il est important qu’il ait appris à rester calmement dans le bateau, et ne doit pas se lancer dans une chasse aux canards ! Pour le bien-être de votre compagnon à quatre pattes, ce genre d’excursions sur l’eau ne devraient pas durer plus d’un jour.

Emmener son chien en croisière

Si certaines sociétés maritimes interdisent la présence d’animaux de compagnie à bord des bateaux de croisière pour des raisons de sécurité et de complications administratives, d’autres les acceptent volontiers. Avant de réserver votre croisière, assurez-vous bien que les chiens soient acceptés et informez-vous sur les règles d’hygiène à respecter. Les chiens sont, généralement, interdits dans le restaurant de bord et dans d’autres secteurs. Une fois que vous vous serez décidé pour une croisière, réservez-la le plus tôt possible car le nombre de cabines destinées aux propriétaires de chiens est limité. Il existe des exceptions pour les chiens d’aveugle qui obtiennent des autorisations spéciales sur les croisières.

Voyager avec son chien en bateau : une vraie bonne idée ?

Outre le fait de respecter les règlements des différentes compagnies maritimes, posez-vous certaines questions essentielles : de par sa nature, votre chien se sentira -t-il à son aise sur un bateau ? Votre compagnon ne devra avoir aucune difficulté à traverser des rampes ou à être confronté à d’autres personnes ou congénères.

Sur les bateaux, tenir son chien en laisse est obligatoire. De plus, selon les sociétés, il n’est pas toujours permis d’avoir son chien dans la cabine durant le voyage. Sur certains bateaux, les animaux sont regroupés dans un secteur séparé.

Les conditions pour prendre le bateau avec son chien

Lorsque vous aurez choisi votre ferry, renseignez-vous sur les conditions de circulation de votre chien à bord. Il devra peut-être porter une muselière par exemple. De plus, pour les ferries sur lesquels votre chien pourra circuler avec vous, il faudra respecter certaines règles afin de ne pas gêner les autres voyageurs : ramasser les déjections, le balader et l’occuper s’il aboie.

Enfin, si votre ferry vous emmène à l’étranger, renseignez-vous sur les vaccins et traitements anti -parasitaires à prévoir pour votre fidèle compagnon et n’oubliez pas son passeport.

Un conseil : réservez vos billets le plus tôt possible en prenant soin de signaler la présence de votre chien à bord. En effet, il y a parfois des quotas d’animaux à bord à ne pas dépasser.

Comment préparer son chien pour son voyage en bateau ?

 Le mal de mer

Selon les conditions météorologiques, la traversée pourra être plus ou moins mouvementée. Même si votre chien ne souffre pas, particulièrement, du mal des transports, il peut cependant, comme nous, avoir le mal de mer. Pour éviter qu’il ne soit malade pendant la traversée, ne nourrissez pas votre animal juste avant de partir. S’il commence à saliver et à se sentir mal, sortez prendre l’air sur le pont. Enfin, si votre compagnon est régulièrement malade en voiture ou en bateau, anticipez la traversée en allant voir votre vétérinaire qui pourra lui prescrire un médicament pour l’aider.

S’organiser pour les besoins

Pour de courts trajets, pas de souci, votre chien pourra se retenir, surtout s’il a pu se soulager avant le départ. Mais si vous prévoyez une traversée de plusieurs heures, habituez votre toutou, dès maintenant, à faire ses besoins sur commande. Sur les ferries qui autorisent les chiens à circuler avec leur maître, des coins, types canisettes, sont, en effet, spécialement aménagés.

Avant le départ : mettez votre chien dans les conditions du voyage

Une fois à bord du navire, votre animal de compagnie devra gravir et descendre des escaliers métalliques, marcher sur des passerelles, monter dans des ascenseurs, supporter la proximité de nombreuses personnes et de quelques chiens ou encore rester plusieurs heures dans un environnement bruyant. Tout cela se prépare le plus tôt possible. Mon conseil : socialisez votre animal au maximum en y allant progressivement pour que ce soit toujours agréable pour lui. Faites-lui rencontrer d’autres chiens, baladez-vous avec lui en centre-ville, faites votre marché avec lui, choisissez dans vos balades des parcours en terrains variés, bref, tout ce qui pourra le désensibiliser à des situations anxiogènes à première vue. Et si votre chien est, particulièrement, émotif ou s’il a un passé compliqué, consultez un article qui vous aidera à l’apaiser.